Rapport 2014/2015 « Transmettre Aujourd’hui la Musique »

 

Ce rapport, commandé en 2014 à Didier Lockwood par la Ministre de la Culture Mme Aurélie Filipetti, a pour principal objectif de valoriser les bonnes pratiques permettant l’accès le plus large et le plus direct à la pratique musicale, notamment en milieu scolaire. Il a été remis au Premier Ministre M. Manuel Valls à Matignon le 21 juin 2016, à l’occasion de la fête de la musique.

Se plaçant dans la perspective de développement du modèle des classes orchestres, afin de reconstruire, en des temps où les fanatismes resurgissent funestement sur le devant de la scène publique et menacent la concorde sociale, des instances fédératrices qui, à l’instar de l’éducation artistique et culturelle, favorisent l’épanouissement individuel et collectif et constituent ainsi autant de remparts contre la barbarie.

Il apparaît donc crucial d’encourager le partage des ressources et des expertises sur les questions de transmission de la musique, et plus généralement des arts et de la culture, de valoriser les synergies entre les différents protagonistes aux profils complémentaires, et de les accompagner, en définissant avec l’ensemble des acteurs concernés le cadre d’action le plus abordable possible, tant sur le plan pédagogique que sur le plan budgétaire, pour rendre accessible au plus grand nombre les pratiques artistiques, en prenant en considération dans une logique d’équité les spécificités territoriales.

A cet effet, le rapport préconise d’organiser dès la rentrée une consultation collective rassemblant l’ensemble des protagonistes de ce dossier, représentants de l’Etat à tous les niveaux territoriaux, directeurs d’établissements d’enseignement de la musique, pédagogues, enseignants et porteurs de projets socio-éducatifs familiarisés avec les réalités du terrain… afin de définir précisément, à travers une charte de fonctionnement, les contenus pédagogiques les plus adaptés à une amplification de la pratique musicale, en pensant sa cohérence et sa continuité entre les temps scolaires, périscolaires et extrascolaires, et par là même les missions respectives des différentes structures et dispositifs de transmission de la musique, à tous les niveaux de la formation, de même que les modalités de mise en œuvre de ces orientations didactiques à toutes les échelles territoriales de l’action publique.

 

Télécharger le rapport complet en cliquant sur ce lien: