Le trio Mike Reinhardt invite Didier Lockwood

Elliez-Reinhardt-Lockwood-med

 

Concert d’exception que celui du trio dirigé par le guitariste Mike Reinhardt puisqu’il aura à ses côtés rien moins que le plus connu des jazzmen hexagonaux, le violoniste Didier Lockwood.
Guitariste autodidacte, Mike Reinhardt débute sa carrière au début des années 90 avec Dorado Schmitt, voisine avec Bireli Lagrène (et partage ainsi une première fois la scène avec le violoniste), participe à la création de l’ensemble « Les enfants de Django » et passe avec eux d’un festival à l’autre avant de rencontrer en 2009 l’organiste Thierry Eliez et le batteur Stéphane Huchard avec qui il partage régulièrement l’affiche.

Si la formation peut rappeler par son instrumentarium rarement usité celles de Jimmy « Cat » Smith et de Wes Montgomery, son répertoire est cependant plus actuel, entre blues et fusion.
Membre de l’ONJ sous direction de Laurent Cugny, Stéphane Huchard a joué ou joue toujours aux côtés de nombreux musiciens, les plus emblématiques étant Gil Evans, Laurent de Wilde, Randy Brecker, Michel Jonasz ou Sanseverino. Quant à Thierry Eliez, il a fait ses (presque) premiers pas sur scène avec Didier Lockwood avant de s’illustrer de longue années comme accompagnateur de Dee Dee Bridgewater et de Joe Zawinul.

Dire de Didier Lockwood qu’il est l’héritier et le continuateur de Stéphane Grappelli est à la fois réducteur en ceci qu’il est aussi (surtout) créateur-créatif dans son temps, et tout à fait exact puisque – comme celui qui lui a un jour symboliquement transmis l’archet – il est universel, de réputation et de vibrations, ouvert à toutes les musiques et inimitable dans sa sonorité. Né à la scène à 17 ans au sein du groupe Magma, starisé bien avant la trentaine, compositeur de musique de films et de pièces symphoniques, pédagogue brillant et sympathique, tête d’affiche de nombreux festivals de par le monde mais régulièrement discret sideman de musiciens en devenir… à la tête d’une discographie de plus d’une trentaine d’opus ayant généré des millions d’exemplaires…  Chevalier de la Légion d’honneur… cet homme devrait, associé à un tel Trio fusionnel, pousser à nouveau très loin les limites du jazz !

 

Laisser un commentaire

You must be Connecté comme / Logged as to post a comment.